EuroVelo 3

EuroVelo 3 – version Française

CycloTranEurope précise ses choix d’itinéraires

L’itinéraire principal est affiché par défaut. Pour voir les itinéraires secondaires, il faut cocher la case « Alternatives ».

L’association a été amenée à préciser ses choix en matière d’itinéraires, principalement celui de l’EuroVélo 3 et autour. Cela vaut pour notre site Internet mais aussi, par exemple, pour des topoguides et toutes autres publications. Le fil conducteur de toutes les actions de CTE est  de proposer les parcours les plus sécurisés et les plus agréables. Développer la pratique du vélo, en ville comme à la campagne, implique de privilégier les infrastructures qui répondent le mieux aux besoins des cyclistes. 

Cela énerve parfois les institutions, mais nous sommes d’abord au service des cyclistes et du développement du tourisme à vélo. Notre raison d’être est là quitte, parfois, à se fâcher avec techniciens et élus. Si après l’avoir pratiqué, souvent avec des cyclistes non avertis, nous estimons qu’un itinéraire ne répond pas aux critères  de sécurité (trop de voitures, trop rapides), d’agrément et qu’un autre est plus adapté, c’est celui là que nous préconiserons. Avec la ferme conviction qu’à terme les pouvoirs publics finiront soit par améliorer fortement leur itinéraire, soit en changeront. 

Dans la Vallée de la Seine, dans l’Essonne, avec de nombreuses associations, nous récusons le passage dangereux sur le pont Juvisy-Draveil et nous préconisons aux cyclistes de continuer sur la rive droite. En Aquitaine, nous contestons l’énorme détour de la Scandibérique par le canal de la Garonne. Au Nord, nous avons la satisfaction de constater que l’EuroVélo 3 desservira Fourmies comme nous le réclamons depuis des années. Entre Loire et Vienne, nous avons alerté les élus et techniciens sur le choix d’emprunter au nord de Châtellerault une route au trafic trop rapide et trop fréquentée (1 970 voitures/jour) et à défaut d’avoir été entendus, nous proposons sur notre site un itinéraire alternatif.

Mais il manquait à l’association d’avoir défini clairement ses critères pour ses choix d’itinéraires. C’est ce qu’elle vient de faire en ce début d’année 2019 à l’occasion des premières mises à jour techniques  et stratégiques de son site, et qui ont été décidés par son conseil d’administration.

La première décision, c’est que nous ferons toujours figurer sur notre site et notre communication le parcours officiel de l’EuroVélo 3. C’était déjà le cas, de fait, mais autant le signifier.

La seconde, c’est que lorsque nous estimerons que ce dernier ne correspond pas aux besoins des cyclistes, nous en proposerons un autre et c’est celui là qui sera présenté en premier sur notre site. C’est ce que nous faisons en décrivant un itinéraire plus sympathique pour rejoindre Châtellerault par Descartes. 

 Ainsi le choix sera laissé aux cyclistes. Nous sommes bien conscients que nombreux seront ceux qui préféreront un trajet officiel balisé. Mais grâce aux cartes fournies (OSM, IGN, Googlemap) ainsi qu’aux traces GPS, suivre le parcours que nous préconisons restera aisé. 

Bien entendu, il faudra du temps pour mettre à jour la totalité de l’itinéraire sur notre site, d’autant que nous avons des projets au sud (Espagne) et au nord (Belgique, Allemagne). Proposer un parcours ne se résume pas à le suivre à vélo. Le gros du travail est après, quand il faut le cartographier, débarrasser les traces GPS des scories, rechercher les services (hébergements, vélocistes, sites touristiques, gares, etc.).  

Tout repose sur des bénévoles, donnez un peu de temps pour la communauté, venez nous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *