EuroVelo 3

EuroVelo 3 – version Française

Comment se construit un itinéraire cyclable européen ?

Le cas de l’EuroVélo 3

Petit à petit l’EuroVélo 3 se construit. Vous l’empruntez sur les sections existantes, vous y passez vos dimanches après-midi ou vous découvrez des régions entières en roulant plusieurs jours. Vous vous demandez pourquoi elle passe ici plutôt que là, pourquoi ici c’est si roulant et là si peu confortable, comment s’est mise en place la signalétique (ou pas), l’information. 

Inauguration de la Scandibérique, 1er juin 2018

C’est à ces questions  que Maxime Desclos a cherché à répondre:  comment se réalise « un projet d’itinéraire cyclable européen entre des territoires aux dynamiques et aux objectifs très variés? » Quels sont les acteurs, le rôle des associations et vous verrez que ce n’est pas toujours simple. 
Les pouvoirs publics ont du mal à les considérer autrement que comme sous-traitants, quand ce n’est pas juste fournisseurs de cyclistes pour les inaugurations. Une association un peu trop libre comme CyclotransEurope sait ce qu’il en coûte de le rester. Maintenant exclue des instances de décision, sa « réelle connaissance de terrain  est dommageable pour la qualité finale du projet ».
Ce travail, facile à lire, sera aussi instructif pour bon nombre de passionnés pour son retour sur l’histoire de la conception des véloroutes et voies vertes. Comme souvent, les bases ont été posées dans ses grandes lignes dés les premières années. Initiateur, l’Etat s’est ensuite désengagé tandis que l’implication des collectivités locales était variable selon les territoires. 
Après avoir lu ce mémoire,  au plaisir de rouler s’ajoutera la satisfaction de comprendre un peu mieux les dynamiques liées au développement d’un grand itinéraire cyclable.

Le mémoire de Maxime Desclos « La gouvernance de projet d’un itinéraire cyclable européen – Le cas de l’EuroVélo3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *