EuroVelo 3

EuroVelo 3 – version Française

Mobilisation pour l’AF3V

Le ministère de l’environnement supprime sa subvention

Le 8 décembre, redoutant une suppression des subventions, l’AF3V (Association Française pour le développement des Véloroutes et des Voies Vertes), les DRC (Départements et Régions Cyclables), la  FUB, l’Heureux Cyclage et FVT (France Vélo Tourisme) ont adressé un courrier à la Ministre Ségolène Royal.

D’autres associations se sont fortement mobilisées dont l’AU5V (Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l’Oise) qui a lancé un appel au premier ministre pour le versement de ces subventions.

logo AF3VLe 15 décembre, suite à cette mobilisation, le ministère de l’Environnement a donc décidé de ne pas subventionner les associations de vélo œuvrant dans le domaine du tourisme à vélo. Seront donc exclues de toute aide financière en 2017 l’AF3V, les DRC et FVT.

Le 16 décembre,  l’AF3V a envoyé une lettre concernant cet arbitrage, à la Ministre Ségolène Royal.

L’enjeu des véloroutes et voies vertes n’est pas que touristique et économique. Il est aussi social et écologique. Les véloroutes et voies vertes  favorisent les déplacements  quotidiens, sécurisés et non polluants, particulièrement bienvenues dans les agglomérations saturées de voitures.

L’AF3V, présente sur tout le territoire national, est experte en infrastructures cyclables et accompagne les collectivités locales dans leur réalisation. Elle collabore avec l’IGN et la carte interactive de son site a un vif succès.

L’abandon des subventions entraînerait inévitablement la suppression de l’emploi de l’animatrice de l’AF3V.

 

 

Un avis sur “Mobilisation pour l’AF3V”

  1. J’étais à la manif hier, « Respirer ne doit pas Tuer », les cyclistes étaient là en force. On a bien sûr discuté des subventions. La volonté initiale de la ministre était de sabrer l’ensemble des subventions aux assoc. vélos. La fronde l’a fait lâcher du lest sur 3 assoc. Mais la ministre ne croit pas du tout à l’avenir du vélo comme un moyen de transport, écolo, économiquement profitable pour l’économie locale, etc. Elle ne se focalise que sur la voiture électrique.
    Elle a renvoyé la patate chaude au ministère du tourisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *