Compiègne – Néry

Compiègne – Néry

La forêt de Compiègne

Huitième et dernière étape à suivre la vallée de l’Oise.

L’itinéraire continue par une piste cyclable dans la forêt de Compiègne puis remonte l’Automne, rivière qui a donné son nom à cette vallée, dite des 35 clochers.
Il passe à côté de Béthisy-Saint-Pierre qui mérite un détour. Et enfin, il s’agit d’escalader le plateau mais la pente est douce.

21.2 kms
2h05

Moyen

Moyen

Valois

< Compiègne

Néry >

D+ : 143 m
D- : 78 m
Point le + élevé : 102 m
Point le – élevé : 29 m

Pour localiser les dénivelés, déplacer le curseur sur le profil

Du pont prendre la rue de Harlay, puis à droite la rue J. de Rotschild.

Quand la rue fait un tournant continuer tout droit par la piste cyclable qui passe sous le nouveau pont, sans s’écarter de l’Oise.

À la Croix-Saint-Ouen, peu avant le pont à haubans, prendre à gauche, chemin du Bac, au bout à droite rue A. Desbouis, encore à droite rue Carnot, puis 30 m plus loin à gauche début de la piste cyclable.

La suivre jusqu’au bout, au parking continuer tout droit rue Pasteur.

Au croisement, suivre la D 98 dans ses virages jusqu’au passage à niveau qu’on traverse. À gauche toujours avec la D 98 qui monte à Néry.

 

  • De Compiègne Intercités <=> Paris, St-Quentin, Maubeuge
  • TER <=> Amiens, St-Quentin, Creil
  • De Le Meux TER <=> Paris, Creil, Compiègne.
Compiègne :

  • hôtel de ville joyau de l’art gothique finissant, son beffroi renferme la « Bandoque » une des trois plus anciennes cloches communales de France
  • musée de la Figurine historique – des milliers de figurines évoquant l’histoire de France 03 44 40 72 55
  • musée national du Palais de Compiègne
  • palais impérial : transformé et agrandi sous Louis XVI, remis en valeur par Napoléon 1er 03 44 38 47 00
  • parc du Palais impérial dessiné par Gabriel
  • église Saint-Antoine : XIIIe- XVIe s, façade gothique flamboyant
  • église Saint-Jacques : XIIIe-XVIIIe s.
  • église Saint-Pierre-des-Minimes, la plus ancienne église de la ville xiie s. au portail roman
  • Hôtel-Dieu Saint-Nicolas, bâti au XIIIe s. sous Saint Louis
  • musée Antoine Vivenel : objets d’art de l’Antiquité à la Renaissance 03 44 20 26 04
  • musée du Cloître et bibliothèque Saint Corneille 03 44 20 26 04
  • la vieille Cassine : maison à pans de bois du XVe s. dans le quartier piétonnier
  • grosse tour du Roi : ruine du donjon royal du XIIe s., plus ancienne tour circulaire connue. Appelée aussi tour Jeanne d’Arc car elle y est passée avant d’être capturée sur la rive d’en face
  • grenier à sel : fronton dessiné par Nicolas Ledoux.

 

À proximité :

  • Venette :
    • église Saint-Martin XIIe-XIIIe s., deux colombiers (XVIIe et XVIIIe s.), ancien couvent du XVIIIe
    • château de Pierrefonds – 03 44 42 72 72
    • mémorial de l’Internement et de la déportation, visite d’une partie de l’ancien camp d’internement de Royallieu – 03 44 96 37 00
  • Champlieu : site gallo-romain (Ier et IIe s.), les objets des fouilles sont au musée Vivenel
  • Béthisy-Saint- Pierre :
    • château du roi Jean le Bon, deux tourelles des XIVe et XVe s.
    • église Saint-Pierre certaines parties de style roman XIIe s.
    • château de la Douye
    • la Chambrerie, mur de clôture du Moyen Âge, salle voûtée du XIVe s.
  • Néry :
    • manoir de Huleux style Renaissance XVIe s.
    • ferme seigneuriale de Néry du XVIIe s.
    • manoir de Lésigny
    • église Saint-Martin, clocher central roman, chœur gothique de la fin du XIIIe s.; ainsi que l’église Saint- Rieul de Verrines (1541)
    • ferme de Feu ancien hôtel seigneurial
    • stèle en mémoire de la bataille de la Marne 1914
    • devantures de commerces fin du XIXe s.

De Namur à Tours par l'Eurovélo3

Néry – Senlis

Néry – Senlis

Senlis

Dès la sortie de Néry, on découvre la plaine du Valois et ses paysages façonnés par l’agriculture moderne.

Après la traversée de l’A 1, l’ambiance devient sylvestre : on traverse la forêt d’Halatte avant de rejoindre la charmante ville de Senlis. Dans cette belle forêt on pratique la chasse à courre, l’apiculture et… le tournage de films.

23.7 kms
2h30

Moyen

Moyen

Valois

< Néry

Senlis >

D+ : 158 m
D- : 187 m
Point le + élevé : 153 m
Point le – élevé : 57 m

Pour localiser les dénivelés, déplacer le curseur sur le profil

De Néry à Brasseuse en passant par Raray, itnéraire sur routes départementales plutôt calmes.

De Brasseuse à Senlis deux possibilités, à choisir selon le type de pneus et la météo :

A) Pour tous cyclistes : suivre la D 26 E jusqu’à Fleurines. À la sortie de Fleurines, prendre à gauche la route forestière, interdite aux voitures, jusqu’à Aumonten-Halatte. Tourner à gauche et rejoindre Senlis

B) Variante réservée aux VTT/VTC, à éviter par temps humide : de Brasseuse, rejoindre Ognon, puis Chamant en passant par Balagny-sur-Aunette, prudence dans la traversée de la D 932A pour rejoindre Le Plessis-Chamant. Poursuivre sur chemins non revêtus, traverser la D 1017 en faisant très attention aux voitures. Longer la rocade sur 1 km avant de la traverser par un passage souterrain. Poursuivre par le chemin non revêtu débouchant sur une rue de Senlis.

Raray :

  • château de Raray
  • le film « la belle et la bête » de Jean Cocteau y a été tourné
  • ferme du château avec manoir du XVIe et XVIIe s.
  • église Saint-Nicolas (gothique flamboyant), portail et enclos de l’ancien presbytère

Villers-Saint-Frambourg :

  • église Saint-Médard

Fleurines situé dans une clairière au coeur de la forêt de Halatte :

  • Ruines de l’ancien prieuré Saint-Christophe, en pleine forêt classées Monuments Historiques

Ognon :

  • ce château médiéval privé a reçu plusieurs visites royales et a accueilli la famille de Jean de la Fontaine.
  • Son parc, attribué à Le Nôtre, comprend plusieurs éléments inscrits au titre des Monuments Historiques.

Balagny-sur-Aunette :

  • église du XIIe s.

Chamant :

  • église Notre-Dame-de-Chamant (XIIe s.)
  • chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours

Aumont-en-Halatte : au coeur de la forêt site naturel classé, ce village bénéficie de la desserte de plusieurs sentiers de randonnée. L’un d’eux mène à la Butte d’Aumont, remarquable point de vue sur la forêt

  • église Saint-Gervais- et Protais (XVe s.)
  • lavoir
  • musée Henri Barbusse

À proximité :

  • château de Valgenceuse :
    • propriété dont le parc est attribué à Le Notre ; centre de vie mondaine et littéraire où d’illustres écrivains ont séjourné au XIXe s. (Gérard de Nerval, Alfred de Vigny ou Alexandre Dumas père et fils)
    • musée Saint-Fiacre (vieux outils) dans l’ancien pigeonnier – 03 44 53 02 26
    • ruines de l’abbaye de la Victoire : fondée en 1222, suite à la double victoire en 1214 du roi Philippe Auguste contre Othon IV à Bouvines et de son fils Louis VIII contre Jean Sans Terre à La Roche-aux-Moines, celui-ci décide de construire une abbaye « La Victoire » ; visites lors des journées du patrimoine – 03 44 53 00 72
  • Verberie :
    • église Saint-Pierre (XIIe s.)
    • château d’Aramont (parc et colombier)
  • Saint-Vaast-de-Longmont :
    • église romane Saint-Vaast (XIIe s.)
    • lavoir
  • Villeneuve-sous-Verberie :
    • église Saint-Barthélémy (XIIe s.) à Villeneuve, et église Saint-Martin (XIe s.) dans le hameau de Noël-Saint-Martin classées Monuments Historiques
  • Roberval :
    • église Saint-Rémi (XIIe s.)
    • colombier (XVIe s.)
    • château (XVIIIe s.)
    • lavoirs.
    • La balance géante place du château rappelle l’invention du célèbre physicien fils du pays
  • Bray :
    • à 2 km à l’est de Brasseuse, chapelle du prieuré Saint-Victor (XIIIe s.)

De Namur à Tours par l'Eurovélo3

Senlis – Ver-sur-Launette

Senlis – Ver-sur-Launette

Route en forêt d'Ermenonville

Entre la cité médiévale de Senlis et la limite de l’Île-de-France, le parcours est situé en forêt. Aucune traversée de village entre les deux extrémités du parcours : dépaysement garanti car, avec ces grands pins et ces affleurements sableux on pourrait se croire… dans les Landes.

16.5 kms
1h30

Inexistant

Moyen

Valois

< Senlis

Ver-sur-Launette >

D+ : 143 m
D- : 138 m
Point le + élevé : 122 m
Point le – élevé : 53 m

Pour localiser les dénivelés, déplacer le curseur sur le profil

De l’ancienne gare de Senlis, rejoindre le faubourg Saint-Étienne, puis obliquer vers l’Est, entrer dans la forêt d’Ermenonville par le chemin d’Alexandre. Poursuivre par la route Longue, revêtue jusqu’à la D 126, que l’on traversera. La route Longue se poursuit, mais son revêtement « en dur » est remplacé par du stabilisé sur 2 km. On retrouve le bitume au carrefour avec la D 922. Tourner à gauche au carrefour de l’Éventail pour rejoindre la D 84 (rond-point où l’on tourne à droite), que l’on emprunte jusqu’à Ver-sur-Launette.

  • Senlis : 03 44 53 06 40 – www.senlis-tourisme.fr
  • Ermenonville : 03 44 54 01 58 –
  • De Plessis-Belleville TER  vers Paris et Crépy-en-Valois
  • Ermenonville : Marché campagnard renommé tous les 2e dimanches du mois
Senlis :

  • voir tronçon 15 n Forêt d’Ermenonville, une des plus belles forêt de la ceinture verte de Paris, dont les pins font penser à une forêt des Landes. Nombreux sentiers pédestres jalonnés

Ver-sur-Launette :

  • église du XIIe siècle
  • lavoir
  • maison fortifiée

À proximité :

  • Ermenonville :
    • église St-Martin,
    • Parc Jean-Jacques Rousseau – superbe jardin paysager (étangs) où se trouve le cénotaphe du philosophe – 03 44 54 01 58
    • château (transformé en hôtel de luxe)
  • Mer de Sable :
    • parc d’attractions réalisé autour d’un site naturel surprenant – 03 44 54 00 96 – www.merdesable.fr
  • Abbaye Royale de Chaalis :
    • près des ruines de cette abbaye cistercienne : château-musée – 03 44 54 04 02
    • chapelle décorée par Giotto
    • parc et roseraie. Mi-juin : journées de la rose. Fin septembre, journées du Cheval.

De Namur à Tours par l'Eurovélo3

Pimprez – Compiègne

Pimprez – Compiègne

Longueil-Annel

Cette partie de la vallée de l’Oise de Noyon à Compiègne est plus industrielle.

On peut voir des cités ouvrières qui ne forment qu’une faible partie de l’habitat. La plupart des constructions sont en briques ou combinent pierres et briques. Mais la balade a aussi ses phases bucoliques le long de l’Oise et de ses écluses.

Plus au sud, Longueil-Annel est une cité batelière où se trouvent des ateliers de réparation, des services pour les mariniers et un musée de la Batellerie. Les rangées de maisons sur les rives du canal forment un bel ensemble harmonieux.

19 kms
1h55

Moyen

Moyen

Valois

< Pimprez

Compiègne >

D+ : 69 m
D- : 81 m
Point le + élevé : 55 m
Point le – élevé : 29 m

Pour localiser les dénivelés, déplacer le curseur sur le profil

À Pimprez, prendre la D608, puis tourner à droite, avant le pont, tourner à gauche, puis à droite pour le franchir.

En bas, prendre à gauche rue Voltaire, puis à gauche rue Séverine jusqu’à l’Oise, à droite suivre le chemin de halage jusqu’à l’écluse. Tourner à droite rue des Écluses, avant la route, emprunter à gauche un petit passage, puis traverser la cité jusqu’à une rue longeant la RD 932. Pour éviter de la traverser, rester sur le côté gauche jusqu’à rue du Louvet à prendre à gauche. Au bout tourner à gauche, puis encore à gauche en passant sous la voie ferrée, puis à droite rue H. Barbusse.

À la gare, tourner à gauche, traverser l’Oise et aller à droite dans une petite rue.

Parvenu à l’écluse, traverser l’Oise par la passerelle avec ses accès en colimaçon. Tourner à gauche av. de la Canonnière en restant entre l’Oise et la voie ferrée. Au niveau du bout de l’île, traverser la voie ferrée, aller à gauche jusqu’à la D932 qu’on éviter de traverser. Suivre le trottoir sur 10 m jusqu’à la piste cyclable.

Après 3 km, tourner à gauche rue de la Verrerie jusqu’à l’Oise, au bout à droite, passer sous le pont ferroviaire et prendre la rampe sur la droite pour monter dessus. Au bout du pont, faire une épingle à cheveux jusqu’au bord de l’Oise.

Suivre la piste cyclable jusqu’à Compiègne.

 

Trains :

  • De Ribécourt TER <=> Tergnier, St-Quentin, Compiègne
  • De Compiègne Intercités <=> Paris, St-Quentin, Maubeuge
  • TER <=> Amiens, Noyon, St-Quentin, Creil, Chantilly.

 

Thourotte : église du XIIe s.

Langueil-Annel : cité des bateliers : musée vivant de la batellerie – 03 44 96 05 55 – www.citedesbateliers.com

Le Plessis Brion :

  • château XVIe s, seul château Renaissance de l’Oise – 03 44 76 28 28
  • kiosque à musique du XIXe s.

Clairoix :

  • église du XIIIe s.
  • belles demeures dans le village
  • propriété de Comminges
  • villa Sibien
  • clos de l’Aronde actuelle
  • pont de pierre (1658) rue de l’Aronde.

 

À proximité :

  • Rethondes : clairière de Rethondes, ou clairière de l’Armistice où eu lieu la signature de l’armistice de la Première Guerre mondiale le 11 novembre 1918 et de l’armistice du 22 juin 1940 dans le même wagon-restaurant.

Brûlé en 1945 par les SS, il sera remplacé par une voiture de la même série.

Musée de l’Armistice – 03 44 85 14 18 – www.musee-armistice-14-18.fr

De Namur à Tours par l'Eurovélo3