Parc de la Villette : quelle place pour le vélo?

La piste cyclable qui traverse le parc de la Villette est de plus en plus fréquentée par les cyclistes. Conçue dans les années 80 lors de la création du Parc, elle est devenue trop étroite pour les satisfaire. Les aménagements réalisés sur la berge du canal de l’Ourcq en Seine-Saint-Denis (meilleur revêtement, élargissement, éclairage) ont contribué à accroître le trafic quotidien : le travail, les études, les affaires personnelles. Ce trafic s’ajoute à la fréquentation des Franciliens pour leurs loisirs et les voyageurs à vélo.
 
C’est ce parcours que CycloTransEurope avait préconisé pour l’EuroVéloroute 3 qui relie Trondheim (Norvège) à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne). Comme l’a souligné récemment l’association Paris en selle, l’explosion du trafic cycliste demande de nouvelles solutions (plus de 200 000 passages en septembre 2019).

Un parc pour tous

Le parc de la Villette est le grand rendez-vous populaire du nord-est parisien. Il est fréquenté chaque année par des millions de personnes qui y viennent pour se détendre, jouer avec les enfants, se promener, se cultiver. A la belle saison, il est souvent surpeuplé. C’est dans ce contexte que s’insère la piste cyclable le long du canal.

Les aménagements doivent permettre aux piétons, et aux cyclistes qui le souhaitent, à pouvoir déambuler sans stress. De même, les cyclistes doivent pouvoir se déplacer sur un axe Express. Une telle cohabitation est difficilement envisageable dans le parc sans créer des conflits ingérables entre piétons et cyclistes. Nous suggérons cependant d’expérimenter une variante cyclable (axe vert) ouverte les week-ends et les après-midi d’été.

Rechercher des solutions pour tous les usagers

Le projet de ligne E du Réseau express vélo qui relie Massy à Claye-Souilly suit le canal St-Martin depuis la rotonde de la Villette puis le canal de l’Ourcq en traversant le parc de la Villette. Une solution à explorer consiste à ce que cette voie express emprunte l’avenue Jean-Jaurès (Paris 19), l’avenue Jean Lolive, la route des Petits ponts et l’avenue du Général Leclerc (Pantin) et rejoigne la piste cyclable du canal de l’Ourcq (axe orange). Une option complémentaire serait de continuer l’avenue Jean Lolive jusqu’au niveau du métro Raymond Queneau puis bifurque pour rallier le canal de l’Ourcq (orange foncé).

Cette piste doit être aux normes du RER-V et respecte ses quatre principes d’aménagement : continuité, capacité, efficacité, sécurité. Elle sera mieux adaptée aux besoins des cyclistes du quotidien qu’une cohabitation avec les piétons et promeneurs du parc.

Les options oranges sont à peine plus longues que la piste qui traverse le parc (+ 132 m pour la première).

La piste cyclable qui traverse le parc de la Villette doit cependant être maintenue. Elle répond aux besoins de cyclistes acceptant un partage de fait avec les piétons de tous âges.

La traversée du parc et de l’établissement scientifique est bien adaptée aux envies des touristes à vélo. Le parcours de la Scandibérique doit être maintenu le long des berges.

eurovelo3.fr
Contact : eurovelo3@free.fr

 

Annexes

Cliquez pour agrandir le plan

Piste cyclable du canal de l’Ourcq

Piste cyclable historique, c’est un des accès les plus beaux à vélo de l’agglomération francilienne et l’un des plus sûrs. Revêtues sur plus de 20 km, elle est praticable toute l’année. En Seine-St-Denis, elle a été élargie et est maintenant éclairée entre Bobigny et Paris, répondant aussi aux besoins en toutes saisons des vélotaffeurs. Elle est incluse à l’axe européen EuroVélo 3 et dispose en Seine-St-Denis d’une signalétique adaptée.
Son succès est tel qu’il faut envisager des solutions complémentaires pour la traversée du parc de la Villette pour écouler le trafic cycliste, confortablement, rapidement et en toute sécurité, sans gêner les autres usagers.
De nombreux piétons empruntent cette piste cyclable car elle a un revêtement lisse à la différence de ses abords pavés grossièrement. Changer les pavés par une chaussée plus lisse n’inciterait plus les piétons à cheminer sur la piste cyclable. La piste est aussi mieux protégée contre le soleil et la pluie, prévoir le même équipement pour les piétons réduirait les conflits.
Elle a vocation à rester comme itinéraire de la Scandibérique (EV3)
La variante verte pourrait soulager le trafic actuel à certains moments tout en permettant à de nombreux cyclistes qui le souhaiteraient de rester dans le parc. Une signalétique adaptée devra être implantée. Nous invitons l’Établissement public du parc de la Villette à tenter l’expérience.

Axe E du Réseau vélo express

Afin de répondre aux besoins des déplacements quotidiens de nombreux cyclistes qui souhaitent disposer d’un réseau rapide et sûr, nous proposons que soit étudier l’implantation d’une piste qui sortirait du canal de l’Ourcq au niveau de l’avenue du général Leclerc à Pantin et rejoigne la place de la Bataille de Stalingrad par la porte de Pantin et l’avenue Jean Jaurès. Elle serait aux normes du réseau telles qu’elles ont été définies par le cahier des charges : implantée sur la chaussée, continue, piste bidirectionnelle large d’au moins quatre mètres, prioritaire aux croisements, établies sur la chaussée. Des services complémentaires ne seraient pas de trop (outils à vélos, pompe de gonflage)
Nous évoquons aussi une option complémentaire à étudier qui quitterait le canal de l’Ourcq au niveau du pont Raymond Queneau. La rampe qui y conduit, ainsi que la rue du même nom sont pavées. Elles devraient donc avoir un revêtement roulant. Une fermeture à la circulation, déjà très faible, accompagnerait ces aménagements. La piste cyclable aux normes du réseau express serait créée avenue Jean Lolive dès le rond-point.

 

3 avis sur “Parc de la Villette : quelle place pour le vélo?”

  1. j’ai utilisé la piste des dizaines de fois le dimanche en fin de matinée en 2016-2018; zones dangereuses : Quai de la Loire puis Quai de la Marne à cause des enfants à vélo puis entrée sur Galerie de l’Ourq où là il y a en plus beaucoup de piétons qui se sentent en zone protégée. Mais pour moi pas de problèmes, tant qu’il n’y a pas trop d’accidents… il me parait inapproprié de modifier en créant une voie cyclable en bord du canal au long du Parc de la Villette car il y aura toujours des piétons qui risquent de s’approcher de l’eau sans s’en rendre compte donc risque de gros tampons avec les vélos à pleine vitesse

  2. Si j’ai bien lu le texte, EuroVelo 3 préconise de détourner la piste cyclable hors du Parc de La Villette

    C’est quoi cette association de vélo qui se tire une balle dans le pneu?

    La solution a un aspect idiot:
    elle propose de tout de même tester une piste cyclable pendant le week-end, justement au moment où il y a le plus de piétons!
    Si on propose des solutions différentes selon le jour de la semaine (ce qui me parait dangereux car validant une interdiction partielle facilement transformable en définitive) ce serait exactement le contraire que ce que propose EuroVelo 3 qu’il faudrait faire, si j’ai bien compris l’idée de EuroVelo 3. Tant qu’il n’y aura pas d’interdiction, de blocage, de sanctions etc. les cyclistes continueront à aller tout droit… En limitant l’accès au Parc (pendant la semaine notamment pendant les heures de VéloTaf) EuroVelo 3 apporte de l’eau au moulin à ceux qui veulent blocages et sanctions contre les cyclistes (qui longent le canal dans le Parc).
    L’interdiction préconisée par EuroVelo 3 créerait un précédent dangereux: interdire le vélo dans les espaces verts très fréquentés par les piétons

    EuroVelo 3 pourrait demander leurs avis aux principales associations de vélo parisiennes (MDB, ParisEnSelle, VéloRution) avant de s’y opposer; s’opposer aussi à de nombreux cyclistes, notamment les vélotafeurs au nom desquels EuroVelo 3 ne semble avoir aucune légitimité pour parler.

    Il y a largement la place pour une plus large piste cyclable respectant la place des piétons, notamment des promeneurs. Pour éviter que des bébés et enfants, des ballons puissent déboucher sur la piste cyclable en question, on pourrait envisager une séparation physique appropriée. Ca n’a rien d’extraordinaire: une telle protection pourrait déjà exister pour leur éviter de trop s’approcher du canal au risque d’y tomber

    Les berges du canal accueillent déjà une piste cyclable, elle ne doit pas être interrompue… et ça doit être généralisé au maximum de voies d’eau!

    1. Nous ne proposons pas de supprimer la piste cyclable existante, c’est répété deux fois dans le texte principal et encore dans l’annexe :

      La piste cyclable qui traverse le parc de la Villette doit cependant être maintenue.
      Le parcours de la Scandibérique doit être maintenu le long des berges.
      Il faut accroître les infras pour les cyclistes mais un axe express vélo dans le parc au milieu de la foule ne nous paraît pas la meilleure solution. Nous préconisons de doubler l’itinéraire en gardant la piste cyclable existante dans le parc et de créer une voie express sur les axes routiers (ligne E du RER-V).

      En bonus, nous proposons à titre expérimental une piste complémentaire dans le parc à certaines périodes.

Répondre à Bernard HInaut Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *