Pimprez – Compiègne

Longueil-Annel

A Pimprez, deux parcours sont proposés :

  • Celui préconisé par CyclotransEurope suit la vallée de l’Oise.
  • Celui par l’EuroVélo 3 a l’avantage de traverser la forêt de Laigue et l’inconvénient d’emprunter des routes trop circulées.

Pour visualiser l’itinéraire qui passe par la forêt de Laigue, cliquez sur le pictogramme « vélo » et cochez la case «Variantes» ou accédez à sa description au bas de la page de cette étape.

Parcours proposé par CycloTransEurope :

Cette partie de la vallée de l’Oise de Noyon à Compiègne est plus industrielle.

On peut voir des cités ouvrières qui ne forment qu’une faible partie de l’habitat. La plupart des constructions sont en briques ou combinent pierres et briques. Mais la balade a aussi ses phases bucoliques le long de l’Oise et de ses écluses.

Plus au sud, Longueil-Annel est une cité batelière où se trouvent des ateliers de réparation, des services pour les mariniers et un musée de la Batellerie. Les rangées de maisons sur les rives du canal forment un bel ensemble harmonieux.

17.5 kms
1h55

Inexistant

Facile

Valois

< Pimprez

Compiègne >

D+ : 10 m
D- : 25 m
Point le + élevé : 54 m
Point le – élevé : 30 m

Pour localiser les dénivelés, déplacer le curseur sur le profil

Itinéraire préconisé par CycloTransEurope. Ne suit pas l’EuroVélo 3

À Pimprez, prendre la route de Ribecourt, la rue de Pimprez, la rue Voltaire, puis à gauche rue Séverine jusqu’à l’Oise, à droite suivre le chemin de halage jusqu’à l’écluse. Tourner à droite rue des Écluses, avant la route, emprunter à gauche un petit passage, puis traverser la cité jusqu’à une rue longeant la RD 932. Pour éviter de la traverser, rester sur le côté gauche jusqu’à rue du Louvet à prendre à gauche. Au bout tourner à gauche, puis encore à gauche en passant sous la voie ferrée, puis à droite rue H. Barbusse.

À la gare, tourner à gauche, traverser l’Oise et aller à droite dans une petite rue.

Parvenu à l’écluse, traverser l’Oise par la passerelle avec ses accès en colimaçon. Tourner à gauche av. de la Canonnière en restant entre l’Oise et la voie ferrée. Au niveau du bout de l’île, traverser la voie ferrée, aller à gauche jusqu’à la D932 qu’on éviter de traverser. Suivre le trottoir sur 10 m jusqu’à la piste cyclable.

Après 3 km, tourner à gauche rue de la Verrerie jusqu’à l’Oise, au bout à droite, passer sous le pont ferroviaire et prendre la rampe sur la droite pour monter dessus. Au bout du pont, faire une épingle à cheveux jusqu’au bord de l’Oise.

Suivre la piste cyclable jusqu’à Compiègne.

 

Trains :

  • De Ribécourt TER <=> Tergnier, St-Quentin, Compiègne
  • De Compiègne TER <=> Creil, Chantilly, Paris – Noyon, St-Quentin, Maubeuge – Amiens 

 

Thourotte : église du XIIe s.

Langueil-Annel : cité des bateliers : musée vivant de la batellerie – 03 44 96 05 55 – www.citedesbateliers.com

Le Plessis Brion :

  • château XVIe s, seul château Renaissance de l’Oise – 03 44 76 28 28
  • kiosque à musique du XIXe s.

Clairoix :

  • église du XIIIe s.
  • belles demeures dans le village
  • propriété de Comminges
  • villa Sibien
  • clos de l’Aronde actuelle
  • pont de pierre (1658) rue de l’Aronde.

 

À proximité :

  • Rethondes : clairière de Rethondes, ou clairière de l’Armistice où eu lieu la signature de l’armistice de la Première Guerre mondiale le 11 novembre 1918 et de l’armistice du 22 juin 1940 dans le même wagon-restaurant.

Brûlé en 1945 par les SS, il sera remplacé par une voiture de la même série.

Musée de l’Armistice – 03 44 85 14 18 – www.musee-armistice-14-18.fr

De Namur à Tours par l'Eurovélo3

Ce site est conçu, réalisé et maintenu uniquement par des bénévoles, sans aucun soutien public ou privé.
Il est totalement libre.
Adhérez : https://eurovelo3.fr/adhesions/

Variante de l’étape « Pimprez – Compiègne »

foret-de-laigues

Le plus agréable est la traversée de la forêt de Laigue par des allées forestières sans voiture. Cette vaste forêt domaniale est principalement composée de Hêtres et de chênes. Elle est séparée de la forêt de Compiègne par l’Aisne. Après Choisy-au-Bac, le parcours suit l’Aisne, puis ensuite l’Oise en longeant plusieurs usines avant d’arriver dans Compiègne.

Attention prudence, les routes départementales qui mènent à Bailly puis Saint-Léger-aux-Bois sont très fréquentées, 2000 voitures par jour. 6000 voitures par jour sur la route départementale entre la forêt de Laigue et Choisy-au-Bac!

19 kms

Bon
Moyen