Voyager en train avec son vélo, le guide 2020 est sorti !

Téléchargez le guide :

La septième édition du guide pratique qui donne l’essentiel des infos à connaître pour voyager en train avec son vélo est sorti.

C’est une mise à jour qui intègre les nouveautés du service horaire 2020 : retour des vélos dans les TGV-Est, la Bretagne et l’Atlantique, disparition sur le Nord et  et plein d’autres renseignements.

Avec ce guide, CycloTransEurope poursuit son action pour promouvoir et faciliter les voyages à vélos.

L’association continue ses actions pour garantir des emplacements pour les vélos dans les trains au niveau national et européen.

Rejoignez-nous !

La version anglaise est ici. / Brand new english version is available here.

9 avis sur “Voyager en train avec son vélo, le guide 2020 est sorti !”

  1. bonjour

    pourriez vous preciser que la SNCF interdit dorénavant le transport des tandems dans les trains
    je me permets de dire qu’il était autrefois possible de laisser à l’avance son vélo à la gare et que la sncf se chargeait de l’amener à destination; j’ai pu ainsi envoyer il y a 30 ans des vélos de Lyon à Amsterdam ! essayez aujourd’hui d’en faire autant

    je trouve que contrairement à ce qui est dit nous vivons une véritable régression de la part de la SNCF

    cordialement

  2. Pour info, contrairement à ce qui est écrit dans le guide (et qui était encore vrai il y a quelques jours), il est à nouveau possible de réserver un emplacement vélo dans les TGV Ouest (Bordeaux, Nantes) au départ de Paris.
    J’espère que ça n’est pas une erreur. 🙁

    1. Effectivement, les emplacements pour les vélos dans les TGV Atlantique ont été rétablis. Une mise à jour du guide va être effectuée.
      Merci pour l’information.

  3. Cela reste un scandale que la SNCF se conduise de la sorte avec le transport des vélos, à l’heure où l’on parle de plus en plus de préserver l’environnement. Il faut continuer à protester auprès de la SNCF et des élus nationaux pour dénoncer cette situation !

  4. j’ai supprimé le problème de l’accès avec mon vélo aux trains et cars. Je me suis converti au vélo pliant qui est accepté comme un bagage.

    1. Et le vélo pliant ?
      Pour les raisons que vous évoquez, des randonneurs, y compris tour-du-mondistes, ont choisi le vélo pliant Brompton comme véhicule.
      Avec une bonne préparation et des bagages adaptés, pourquoi pas ?

  5. >> arrivez en avance pour éviter toute pré-
    >> cipitation dans les emprises ferroviaires

    10 mn de correspondance et au choix :

    votre train arrive 2 mn en retard.

    vous ne connaissez pas la gare. La gare est illisible. vous n’arrivez pas à savoir comment on passe d’un quai à l’autre comme à Avignon.

    vous êtes ralenti parce qu’il y a beaucoup de monde. C’est l’été quelle surprise. Tout le monde veut prendre l’ascenseur.

    il n’y a que des escaliers à Narbonne, Bayonne.

    et d’autres surprises :

    A 3 mn de l’arrivée de votre train on vous annonce que le train va arriver sur un autre quai, à Laroche-Migennes.

    A Cavaillon à cause de la délinquance les quais ne sont accessibles que 5 mn avant l’arrivée du train et il n’y a que des escaliers.

    Gardez votre sourire.

    1. pas d’ascenseurs – pareil à Dijon (vize-chef de la gare – très aggressive). Gare de Mulhouse – pas de chances de monter mon vélo à assistance électrique dans le TER Bâle – Strasbourg (escalier raide, porte étroite – vélo: 26kg, saccoches 12kg, moi j’ai 79 ans). 3 agents sur le quai, ils refusent l’aide (« ce n’est pas notre tâche, adressez-vous à d’autres voyageurs! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *