Mobilisons nos députés pour voyager en train et en car avec nos vélos

Après une première victoire au parlement européen qui, dans le cadre de la révision du règlement des droits des voyageurs ferroviaires,  a adopté un texte prévoyant huit emplacements pour les vélos non démontés dans tous les trains en Europe, vient la seconde manche : le trilogue entre la commission, le conseil qui réunit les ministres des transports et les députés. Selon l’accord qui en ressortira dépend notre liberté de voyager ou non avec nos vélos dans les trains européens.

Action du 2 mars 2019 à la gare de l’Est : vente de billets pour embarquer les vélos non démontés dans les trains

La seconde bataille se déroule en France à l’occasion de la loi d’orientation des mobilités, dite loi LOM. Un collectif solide d’associations de promotion du vélo et de défense de l’environnement s’est réunit pour proposer au sénat un amendement similaire à celui voté au parlement européen (8 emplacements pour les vélos non démontés dans tous les trains neufs et rénovés) auquel s’est ajouté un amendement pour les cars non urbains (5 places vélos dans les cars neufs). Ce dernier a été voté par le sénat. Celui sur les trains a eu un parcours plus chaotique. Dans un premier temps, il a été approuvé par la commission du développement durable, puis le rapporteur a fait volte-face quand le gouvernement a déposé un contre amendement non contraignant renvoyant à un prochain décret qui définira le nombre d’emplacements vélos selon le type de trains. Autant croire au père Noël.

La LOM arrive devant l’assemblée nationale avec l’amendement vélo+car voté au sénat. Les partenaires associatifs réunis dans le collectif ont décidé de maintenir l’amendement initial train+vélo et de le proposer aux députés pour qu’ils le portent et, nous l’espérons fortement, l’approuvent. Ce serait une avancée spectaculaire pour les cyclistes qui pourraient voyager dans tous les trains avec leurs vélos sans dépendre de la bonne, et souvent de la mauvaise, volonté des compagnies ferroviaires qui desservent le territoire national (SNCF et ses filiales Eurostar, Thalys, Lyria ; Thello ; Renfe ; Deutsche Bahn ; Chemins de fer russes).

Il y a plusieurs échéances décisives  :

  • Jeudi 9 mai avant 17 h : cet amendement doit être porté par au moins un député de la commission du développement durable. Les contacts doivent donc s’intensifier d’ici là. Utilisez la lettre ci-dessous pour vos contacts en la personnalisant, même un peu.
    • Chacun peut y participer en contactant les députés par écrit 
    • profiter de la campagne des européennes pour aller dans les réunions publiques pour interroger les député et prendre contact avec eux
    • et toutes autres manières de les sensibiliser et de les décider à soutenir cette action
  • A partir du 15 mai, cette commission commencera l’examen de la loi et des amendements. Un vote positif de la commission doit être recherché avec passion.
  • début juin, la loi LOM passera en séance plénière. Selon le vote des député se jouera notre liberté de voyager avec nos vélos en train et en car.

       Nous comptons sur votre mobilisation. 

Téléchargez la lettre.

Téléchargez la liste des députés.

10 mai : dépôt des amendements à l’Assemblée nationale

Les deux amendements à la Loi d’Orientation des Mobilités ont donc été déposés et enregistrés, celui du collectif et celui de la FUB. 

Amendement déposé par le collectif « Train + vélo »: 8 emplacements vélo par train 

Cliquez pour visualiser l’amendement

Amendement déposé par la FUB : nombre d’emplacements vélo par train = 2% des places assises, (avec au moins 6 places)

Cliquez pour visualiser l’amendement

Ces amendements seront examinés en commission à partir du 14 mai.  Il y a plusieurs réunions de prévu. 

C’est peut être le début de la fin des galères en train avec son vélo!

Une réunion d’action se tiendra

Jeudi 16 mai à 19 h
32, rue Raymond Losserand Paris 14

Venez nombreux

Fédération Française de Cyclotourisme FFVélo – France Nature Environnement FNE – Fondation Nicolas Hulot pour  la Nature et l’Homme FNH – Fédération Nationale des Associations des Usagers des Transports FNAUT  – Amis de la Nature France – Association Française pour le développement des Véloroutes et Voies Vertes AF3V  – Cyclo-Camping-International CCI – CycloTransEurope CTE –  Mieux se Déplacer à Bicyclette MDB-IDFVélorution Paris-IDF

Associations du collectif « Train + vélo »

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *